GAON Conseil International : l’arrivée d’un nouveau dies dans la géographie cybernétique

GAON Conseil International : l’arrivée d’un nouveau dies dans la géographie cybernétique

Présenter un nouveau partenaire d’affaires est généralement aisé même si certaines spécificités nous imposent parfois un agenda revêtu de prudence, et de prudences. En outre, présenter un nouveau dies (matrice) dans la constellation GDMA dans un contexte de géographie cybernétique n’est pas nécessairement de facture éloquente dès le départ. La raison est simple, dans la cybernétique, tout est à prouver, même le passé du portefeuille bien garni. Gaon Conseil International est en outre une valeur que nous avons été chassées, cela a pris plus d’un an.

Il nous faut préciser dans ce contexte que la Constellation GDMA qui est opérée par le Système-dedieu évolue dans le contexte de la Géographie Cybernétique. Elle a crée des : dies, slrdc, cic, haollywood, filii, rhem etc. pour le développement et pour l’implémentation de l’environnement numérique global comme axe d’évolution.

En géographie cybernétique, ce que nous découvrirons peu à peu par défaut de la COVID-19, nous sommes là où, d’après le système-dedieu de la constellation GDMA, l’ombre prend l’onde de vitesse. C’est-à-dire on se fait léviter ou compresser même avec les mêmes objectifs, quand on ne sait pas, dans la phénoménale des réseaux sociaux, rajouter croissance à cela est un euphémisme tant l’implémentation est à la valeur ce que la formation est au destin. Et, à ce spectre numérique, instrumenté à dessein je rajoute se faire maître nageur en eaux troubles pour surmonter les vagues. C’est ce qui de notre observatoire, il y a 17 ans de cela, est ainsi défini en géographie cybernétique : personne ne possède le génie de la géographie cybernétique et on plonge vers l’inconnu pour près de cinq décennies à venir.

Vers l’inconnu et non dans l’inconnu, car nous n’y sommes pas encore puisque tout peut s’arrêter ou s’hyper multiplier pour les raisons qui ne nous ne citons pas dans la présentation de Gaon Conseil International. GCI en ce sens, est un vrai dies.

Pourquoi donc Gaon Conseil International (GCI) représente-t-il l’axiome important à déposer dans notre constellation grandissante ?

D’abord et singulièrement c’est un bref obligatoire pour toute nouvelle adhésion, et sur ce que nous croyons savoir à titre de recruteur de valeur surprise cachée de dies exponentiel. Gaon Conseil International (GCI) est bâti sur le principe de filii, donc une transmission de patrimoine du savoir comme de l’expertise. Au départ, c’est la règle, la rigueur comme celle de la structure, même si la nature n’y est évacuée par défaut, mais conservée comme implémente. C’est delà (2) cœurs symbolisés par (2) étoiles à l’intérieure de la matrice vue dans la toile de fond de l’emblème. Il y a une vision à l’origine chez ce dies qui à notre avis va faire développer tant ses filii que la valeur d’en face. La compétition dira-t-on. C’est là le secret de Gaon Conseil International.

C’est aussi là la prise stratégique pour nous à Constellation GDMA.

print